Vous avez une charpente à poser ? Faites appel à notre charpentier Ventabren !

 

charpentier Ventabren

Intsallation de charpente Ventabren

La charpente soutient la couverture de votre toit et contribue à assurer la stabilité de l’ensemble de la construction. De ce fait, elle doit être composée de matériaux de qualité, capable de résister aux intempéries et aux charges. C’est pourquoi, il est vivement recommandé de confier ses travaux de charpente professionnel spécialisé dans ce domaine comme notre charpentier Ventabren.

Les services de notre charpentier Ventabren

La charpente détermine la forme du toit, sa taille, sa pente et offre la possibilité ou non de créer des combles habitables. Notre entreprise de charpente à Ventabren est en mesure d’assurer la pose de tout type de charpente dont :

  • La charpente traditionnelle construite en bois massif et que l’on retrouve le plus souvent dans des maisons anciennes. Elle permet de créer des combles habitables, différentes formes de toiture, des ouvertures et accepte divers matériaux de couverture.
  • La charpente à fermette : C’est une charpente industrielle composée d’éléments préfabriqués en usine et assemblés sur place. Pour des combles habitables, il faut utiliser des fermettes à faux entrait ou des fermettes à entrait retroussé.

 

Besoin d’un charpentier Ventabren ?

Contactez notre équipe au 

06 66 26 53 68

 

Notre charpentier à Ventabren est capable de poser une charpente à 4 pans, à deux pans, en pente, en monopente ou un toit plat. Il est ainsi en mesure de répondre à toutes les demandes alors n’hésitez pas à lui demander un devis de pose de charpente. Il saura vous recommander le type de charpente le plus adapté à vos attentes, à votre budget et à votre bâtiment.

Notre entreprise de charpente à Ventabren est également à votre disposition pour toute réparation de charpente. En effet, il est possible qu’elle se retrouve dégradée à cause d’une charge, de la chute d’une franche d’arbre, de l’humidité si le toit n’est pas imperméable… Il est possible de réparer ne charpente en mettant en place les bonnes actions. Si certains morceaux de bois sont fragilisés par exemple, il faut mettre en place des moises qui vont les renforcer. De même, s’il y a des morceaux de charpente qui sont fortement dégradés, la solution peut être de les remplacer. Et, s’il s’avère que le bois est mouillé à cause des infiltrations d’eau, il est possible de le sécher mais il faudra également réparer le toit.

Enfin, il arrive que la charpente soit dégradée à cause de l’invasion d’insectes xylophages qui se nourrissent de sa sève et l’affaiblissent ou de champignons lignivores. Il est alors nécessaire de mettre en place un traitement de charpente curatif qui consiste à injecter dans la charpente un produit contre ces nuisibles. Il se termine par une pulvérisation sur l’ensemble des morceaux de bois afin de les protéger contre toute nouvelle attaque. D’ailleurs, notre entreprise de charpente à Ventabren attire votre attention sur le fait qu’un traitement préventif de charpente doit être réalisé tous les deux ans dans le but d’éviter ce genre de problème.

Votre charpente est entre de bonnes mains avec notre charpentier à Ventabren. Alors, prenez contact avec lui pour discuter de vos travaux de charpente et les programmer après acceptation du devis du charpentier.

 

Ventabren

8 000 ans av. J.-C., un faciès culturel de la basse Provence, désigné sous le terme de Montadien, est présent à Ventabren. Le site se trouve à « l’abri des bœufs » au lieu-dit  la Plantade  et présente une énorme escargotière (déchets de cuisine) de 20 m de long. En 1995, a été découverte une nécropole tumulaire avec cinq tertres circulaires avec des tombes individuelles. La sépulture est datée entre 3 370 et 2 925 av. J.-C.[2].

Le « Camp Marius » est un vaste oppidum celto-ligure dont les traces se voient très nettement sur le plateau au-dessus de l’aqueduc de Roquefavour. Des fortifications, dont un mur de 600 m de long protègent les côtés nord et ouest du site, les autres côtés ayant des falaises pour défense naturelle. Ces vestiges ont été identifiés dès 1905 par l'archéologue Henry de Gérin-Ricard. Cet emplacement a été occupé principalement dans la deuxième moitié du Ier siècle av. J.-C., mais des fouilles archéologiques, conduites de 1975 à 1985, ont permis de trouver des poteries, une fibule, des oboles massaliotes et divers autres objets, traces d’une cité plus ancienne (Ve et IVe siècles av. J.-C.). Le site a été abandonné à la fin du Ier siècle av. J.-C., pour des raisons à la fois politiques et économiques[3].

Au XIIe siècle, les maisons de village se groupent autour du château construit depuis peu. Les Sarrasins dévastent les villes, chassant les indigènes. Ceux-ci cherchent sur les hauteurs une sécurité qu’ils ne trouvent plus dans la plaine. On peut donc situer la naissance du village de Ventabren vers 920-940. À ce moment, Guillaume Ier, comte de Provence, ayant définitivement chassé les Sarrazins, fit distribuer à ses compagnons d’armes les terres libérées. Ces derniers construisent alors des ouvrages fortifiés dont le château de Ventabren, dénommé à cette époque « le château royal ». C’était un imposant ensemble encadré de tours et de remparts, totalement inaccessible du côté du couchant. Il est donc vraisemblable que le village se soit construit à l’emplacement actuel à cette période, en se mettant le plus près possible à l’abri du château. De nombreuses caves témoignent encore par leurs vestiges (piliers, voûtes en plein cintre ou ogives) du passé médiéval.

Charpentier

Jusqu'à la révolution industrielle son métier s'exerce exclusivement avec du bois. Avec le développement de la sidérurgie sur d'autres matériaux, comme les métaux, on parle alors de charpente métallique et de charpentier en fer. Son domaine professionnel est la charpente.

Il est chargé lors des constructions ou lors de rénovations, de la construction (taille) et mise en place (levage) ou de l'entretien des charpentes définitives. Il peut travailler sur les églises, les monuments historiques, les ponts, les bâtiments industriels ou le logement individuel. Il réalise également les plafonds à la française, les coffrages pour les maçons ou les maisons en bois.

Le Charpentier est le plus ancien des ouvriers du bâtiment. Si l'on remonte aux premières cabanes, c’est avec une hache de pierre attachée avec des lanières de cuir à un manche de bois ou de corne que les artisans des temps préhistoriques coupaient et débitaient les bois, lorsque les habitants de la préhistoire eurent abandonné les grottes et les souterrains qui leur servaient d’asiles[1]. Les outils évoluèrent et le charpentier préhistorique a laissé de nombreuses traces de ses constructions, en particulier les habitations lacustres, les sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes par exemple.