Besoin de refaire l’étanchéité de toiture La Roque-d Antheron ? Notre couvreur vous garantit une étanchéité optimale !

 

Étanchéité de toiture La Roque-d Antheron

Étanchéité de toiture La Roque-d Antheron

L’étanchéité d’un toit terrasse accessible ou non est une nécessité afin d’éviter toute fuite d’eau sur toiture. Si elle se produit, elle entraîne l’apparition de l’humidité ce qui peut avoir des conséquences désastreuses tant sur la solidité du bâtiment que sur la santé des occupants. Notre entreprise d’étanchéité de toiture La Roque-d Antheron propose d’effectuer une réfection d’étanchéité de terrasse !

Quand une terrasse recouvre un local, qu’il serve d’espace de stockage ou de lieu de vie, elle joue le rôle de toiture, c’est pour cela qu’on l’appelle la toiture terrasse. Cela explique également qu’elle doit obligatoirement être d’une imperméabilité sans défaut. Sans une bonne étanchéité, l’eau risque de stagner ce qui va provoquer des fuites d’eau sur toiture car elle va imprégner le matériau. Si l’eau pénètre dans le bâtiment, cela peut causer des problèmes sur la structure, des dégâts des eaux, des problèmes d’humidité à l’intérieur entraînant des moisissures, des champignons, des taches sur les murs et les plafonds, un air vicié… Notre étancheur à La Roque-d Antheronvous épargne tous ces désagréments grâce à une réfection de l’étanchéité de terrasse.

 

Pour tous travaux d’étanchéité de toiture La Roque-d Antheron

contactez notre équipe au 

06 66 26 53 68

 

Les différents travaux d’ étanchéité de toiture La Roque-d Antheron

  • L’étanchéité bitumineuse faite avec des produits sous forme de membranes qui sont à poser sur l’écran d’indépendance puis à souder à la flamme ou à l’air chaud. Elles peuvent se fixer de manière adhésive ou mécanique. Nos produits présentent une grande réflectivité solaire pour qu’il n’y ait pas d’accumulation de chaleur dans la pièce située en dessous de la toiture terrasse.
  • L’étanchéité liquide aussi dite système d’étanchéité liquide. Il s’agit de résines qui permettent de réaliser une membrane continue et homogène, ce qui évite les joints de soudure. Notre étancheur à La Roque-d Antheronl’utilise sur des terrasses de petite taille ou en complément pour étanchéifier les zones délicates qui sont difficilement accessibles et éviter les remontées complexes.
  • L’étanchéité préfabriquée en EPDM : Son mode de fabrication permet une soudure indestructible pour un résultat parfaitement étanche.
  • L’étanchéité spécifique pour les terrasses végétalisées : Que ce soit une végétation naturelle, synthétique ou plantée, il existe des solutions pour réaliser l’entreprise d’étanchéité en favorisant un bon drainage des plantes. Il y a également des produits contenant des agents anti-racines pour un contact optimal avec la terre végétale.
  • L’étanchéité pour toit doté de panneaux photovoltaïques : Notre étancheur à La Roque-d Antheron utilise soit des membranes intégrant des modules photovoltaïques souples soit des plots soudés permettant d’intégrer des modules photovoltaïques rigides.

Toutes ces solutions donnent l’opportunité à notre étancheur à La Roque-d Antheron de répondre à toutes les demandes en matière de réfection d’étanchéité de terrasse. Alors, si vous avez des travaux d’étanchéité à réaliser, appelez notre entreprise d’étanchéité à La Roque-d Antheron, nous pourrons en discuter plus en détail et nous vous remettrons un devis d’étanchéité de toiture détaillé, il est gratuit et sans engagement.

La Roque-d'Anthéron

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Au début du XIVe siècle, le chevalier Boniface de La Fare, docteur en droit, juge mage et maitre-rational de 1320 à 1341, est coseigneur de La Roque-d'Anthéron. Son fils André de La Fare fut pourvu par le roi Robert d'un quelconque office. En 1357, André abandonna ses droits sur La Roque-d'Anthéron, en faveur de l'abbaye de Silvacane[3]. En 1359, il acheta plusieurs terres situées à Gardanne pour 100 florins d'or. Il fut condamné à mort et ses biens furent confisqués.

Jean II, seigneur de La Barben et d'Autan dont est issue la branche des Forbin la Barben continuée à ce jour. Il épouse le 29 octobre 1447 Marthe Delli Pazzi. Leur fils Jean de Forbin signe avec 70 familles de colons un « acte d'habitation » : La Roque-d'Anthéron renaît. Parmi ces colons, un grand nombre sont des fils des colons vaudois implantés depuis une génération sur le piémont du Luberon. Trente ans plus tard dans ce village de La Roque, Adam de Craponne, ingénieur du Roy, ouvre un canal révolutionnaire transportant l'eau de la Durance depuis La Roque-d'Anthéron jusqu'à Salon-de-Provence. Ce canal éloigne le spectre de la soif dans la ville de Nostradamus et permet la construction de moulins sur son cours[5].

Étanchéité (construction)

En construction, l’étanchéité est un principe constructif d'une paroi pour interdire le passage de l'eau sous tous ses états. L'étanchéité est la plupart du temps assurée par des produits de construction comme les membranes ou des matériaux comme les enduits. Elle est utilisée pour les toitures-terrasses, pour la construction de réservoir d'eau (citerne, château d'eau, lac de barrage, etc.), piscines ou tout autre réceptacle destiné à recueillir des fluides (fosse d'aisances, cuvelage, etc.).

Elle ne doit pas être confondue avec l'imperméabilisation, qui permet la migration de la vapeur d'eau à travers la paroi, ni avec l'étanchéité à l'eau ou l'étanchéité à l'air qui sont des concepts limités aux bâtiments.

La mise en place d'une étanchéité est nécessaire pour tous les ouvrages destinés à contenir ou à transporter des liquides, et notamment de l'eau, brute, résiduaire, parfois chargée de matière dissoutes ou en suspension[1]. Les ouvrages concernés sont le plus souvent des ouvrages de génie civil, par exemple[1] :