Vos combles laissent passer la chaleur ? Nous mettons fin à cette situation avec une isolation de combles Saint-Mitre-les-Remparts !

 

Isolation de combles Saint-Mitre-les-Remparts

Isolation des combles Saint-Mitre-les-Remparts

Une bonne isolation de combles Saint-Mitre-les-Remparts vous permet de bénéficier d’un excellent confort et de réduire vos factures d’énergie. À ce titre, l’isolation de toiture est une priorité. En effet, on estime que c’est par celle-ci que se produit un tiers des déperditions de chaleur. Alors, pour mettre fin à ce gaspillage, prenez contact avec notre entreprise de couverture pour une isolation de combles Saint-Mitre-les-Remparts.

Pourquoi réaliser une isolation de combles Saint-Mitre-les-Remparts

L’isolation thermique de combles peut être réalisée sur des combles perdus c’est-à-dire inhabitables comme sur des combles aménageables ou aménagés. Notre couvreur à Saint-Mitre-les-Remparts maîtrise diverses techniques d’isolation de combles qui lui permettent de s’adapter à toutes les situations et d’isoler tous les combles quelle que soit leur configuration.

Ainsi, si vous avez des combles qui ne sont pas utilisés, il est important de procéder à une isolation des combles perdus pour limiter les pertes de chaleur. S’il est possible de circuler à l’intérieur, la solution sera alors de disposer un isolant, en deux couches, sur le plancher ou sous ce dernier, entre les solives. En revanche, s’il n’est pas possible de se déplacer à l’intérieur ou si les combles sont très difficiles d’accès, notre couvreur à Saint-Mitre-les-Remparts réalisera alors une isolation de toiture par l’intérieur. La technique consiste à introduire dans les combles par le toit une machine à soufflage mécanique qui va répandre l’isolant en vrac sur toute la surface du plancher y compris dans les recoins.

N’hésitez pas à nous contacter pour un devis d’isolation des combles perdus, après étude des lieux et choix de la technique ainsi que de l’isolant, nous vous l’établirons dans les meilleurs délais.

 

Pour tous travaux d’isolation de combles Saint-Mitre-les-Remparts

contactez notre équipe au 

06 66 26 53 68

 

Notre entreprise de couverture à Saint-Mitre-les-Remparts effectue également l’isolation de combles aménageables ou aménagés. Dans ce cas, deux techniques peuvent être mises en �”uvre :

  • L’isolation des combles par l’extérieur : Dans ce cas, après la dépose de la couverture, des plaques d’isolant sont placées sur les chevrons puis le revêtement prend place au-dessus. Elle peut être complétée par l’isolation par sarking des murs qui consistent à créer ” un manteau isolant ” autour de ceux-ci. Cette méthode est efficace mais surtout retenue pour une construction neuve ou en cas de travaux de rénovation impliquant la toiture et les murs.
  • L’isolation des combles par l’intérieur : Il s’agit de poser des panneaux ou des rouleaux d’isolant directement sous la toiture en ajoutant, si nécessaire, un pare-vapeur qui va empêcher le phénomène de condensation.

Notre couvreur à Saint-Mitre-les-Remparts est en mesure d’isoler les combles en utilisant n’importe laquelle de ces méthodes qui sera d’une grande efficacité. Il est également à votre écoute concernant le choix de l’isolant. Laine de verre, laine minérale, cellulose, polystyrène extrudé, laine animale… il pose l’isolant de votre choix et peut vous guider pour le sélectionner si vous avez besoin d’aide.

Si vous envisagez de faire une isolation des combles Saint-Mitre-les-Remparts, appelez notre entreprise de couverture. Nous vous donnerons un devis d’isolation de combles aménageable ou perdus selon la situation.

 

Saint-Mitre-les-Remparts

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Mitre est un saint catholique, né à Thessalonique, en Grèce, en 433. Il est mort à Aix-en-Provence en 466 où il était vigneron après avoir été martyrisé. La légende raconte qu’il eut la tête coupée et que «ce martyr n’eut pas sitôt la tête coupée qu’il se leva, prenant sa tête entre ses mains, et marcha vers l’église cathédrale» où il déposa sa tête sur le marchepied du maître autel. Saint Mitre est honoré le 13 novembre. En Provence, plusieurs communes sont placées sous son patronage. Il nous rappelle qu’il y a quelques siècles cet homme jouissait d’une grande popularité dans le milieu viticole et que se mettre sous sa protection ne pouvait qu’assurer l’intervention rapide de la grâce divine.

La fondation de Saint-Mitre ou du moins celle du Castrum Sancti Mitrii (château fort de Saint-Mitre) remonte à l’époque où la ville voisine d’Ugium (aujourd’hui Saint-Blaise) fut saccagée par les troupes sarrasines, sans doute vers le IXe siècle. C’était alors sans doute une simple tour en bois : il n’en subsiste aucun vestige. Il faut attendre le XIIe siècle pour que soit mentionné le Castrum de Saint-Mitre et le XIIIe siècle pour que soit construit un château plus solide en pierres, qui est alors la propriété de l’archevêque d’Arles.

Isolation thermique du bâtiment

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références »

L'Isolation thermique du bâtiment est le processus de mise en œuvre de l'isolation thermique de l'enveloppe de tout ou partie d'un bâtiment, par l'intérieur et/ou l'extérieur. Les bâtiments (et notamment les habitations mal isolés dites « passoires thermiques ») sont la source d'un important gaspillage énergétique et d'émissions de gaz à effet de serre. Dans un nombre croissant de pays des mesures visent à inciter à mieux isoler ces logements, ainsi que les bâtiments publics et tertiaires, ce qui contribue à diminuer la précarité énergétique et améliorer la justice climatique.

En 1973 le premier choc pétrolier a suscité dans les climats froids et tempérés, et surtout dans les pays occidentaux, un nouveau type de construction où l'isolation thermique était systématiquement mieux traitée. Sa mise en pratique imposait de telles contraintes constructives que sa mise en œuvre n'a pas été immédiatement rigoureuse[1].