Vous souhaitez mettre en place un bardage de façade Saint-Mitre-les-Remparts ? Notre bardeur est à votre service !

 

bardage de façade Saint-Mitre-les-Remparts

Bardage de façade à Saint-Mitre-les-Remparts

Le bardage est un revêtement extérieur fixé directement sur l’ossature de la construction. Il peut être mis en place pour modifier l’aspect extérieur de votre habitation notamment si les murs extérieurs présentent des imperfections mais aussi pour renforcer l’isolation thermique et phonique du bâtiment. Notre entreprise de bardage de façade Saint-Mitre-les-Remparts vous accompagne dans ce projet du choix du bardage à sa pose.

Les différents types de bardage de façade Saint-Mitre-les-Remparts

Le bardage se décline en un grand nombre de matériaux comme le PVC, le bois, la pierre, l’ardoise, le béton, le métal, la terre cuite, le zinc, le cuivre, l’acier… Le choix parmi tous doit prendre en compte diverses composantes dont l’aspect esthétique qui diffère selon le matériau, sa durabilité, son prix et les conditions climatiques auxquelles vous êtes confronté comme par exemple si votre habitation est soumise régulièrement à des vents forts. Notre bardeur à Saint-Mitre-les-Remparts connaît parfaitement les caractéristiques de chaque matériau et saura donc vous guider dans le choix de votre bardage afin que celui-ci vous apporte satisfaction sur tous les points.

 

Pour tous travaux de bardage de façade Saint-Mitre-les-Remparts

contactez notre équipe au 

06 66 26 53 68

Il vous laisse également le choix du sens de pose de bardage qui peut être :

  • Vertical, aussi appelé bardage à la scandinave. Il donne une impression de hauteur au bâtiment. La longueur des lames est toujours identique et courte et l’écoulement de l’eau est simplifié puisqu’il se fait dans le sens des lames.
  • Horizontal, aussi appelé pose de bardage à l’américaine. Il donne au bâtiment une allure plus imposante. Sa pose est complexe car la longueur des lames peut aller jusqu’à 6 m ce qui rend leur maniabilité plus difficile.
  • Oblique. Il donne au bâtiment un style moderne et distingué. Cette pose exige beaucoup de minutie pour être parfaitement réussie.

Notre bardeur à Saint-Mitre-les-Remparts est un professionnel aguerri qui maîtrise parfaitement chaque type de pose. Il saura vous recommander celle qui vous satisfera le plus d’un point de vue esthétique.

Ces choix préliminaires effectués, il peut alors s’occuper de la pose de bardage à proprement parler. Il existe trois types de montage :

  •  Le bardage simple peau : Le bardage est fixé directement sur l’ossature du bâtiment et est donc considéré comme le mur.
  • Le bardage rapporté : Il est mis en place sur une paroi déjà existante et un isolant est intercalé entre le mur et le bardage.
  • Le bardage double peau : Il est constitué de deux parements et un isolant se trouve au milieu de ceux-ci.

Quel que soit le montage, notre bardeur à Saint-Mitre-les-Remparts installe également une lame d’air de ventilation qui va empêcher la rétention d’humidité sous les lambris. Il ajoute aussi une grille de ventilation anti-rongeur qui protège cette lame d’air.

Notre entreprise de bardage à Saint-Mitre-les-Remparts est en mesure de réaliser chacun de ces types de montage afin de répondre à toutes les demandes. N’hésitez pas à prendre contact avec notre façadier pour que nous discutions plus en détail de vos attentes puis nous vous remettrons un devis de pose de bardage de façade.

Saint-Mitre-les-Remparts

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Mitre est un saint catholique, né à Thessalonique, en Grèce, en 433. Il est mort à Aix-en-Provence en 466 où il était vigneron après avoir été martyrisé. La légende raconte qu’il eut la tête coupée et que «ce martyr n’eut pas sitôt la tête coupée qu’il se leva, prenant sa tête entre ses mains, et marcha vers l’église cathédrale» où il déposa sa tête sur le marchepied du maître autel. Saint Mitre est honoré le 13 novembre. En Provence, plusieurs communes sont placées sous son patronage. Il nous rappelle qu’il y a quelques siècles cet homme jouissait d’une grande popularité dans le milieu viticole et que se mettre sous sa protection ne pouvait qu’assurer l’intervention rapide de la grâce divine.

La fondation de Saint-Mitre ou du moins celle du Castrum Sancti Mitrii (château fort de Saint-Mitre) remonte à l’époque où la ville voisine d’Ugium (aujourd’hui Saint-Blaise) fut saccagée par les troupes sarrasines, sans doute vers le IXe siècle. C’était alors sans doute une simple tour en bois : il n’en subsiste aucun vestige. Il faut attendre le XIIe siècle pour que soit mentionné le Castrum de Saint-Mitre et le XIIIe siècle pour que soit construit un château plus solide en pierres, qui est alors la propriété de l’archevêque d’Arles.

Bardage (parement)